Skip to main content

Le Rocheton 2000 - Réponse de J-A. de Clermont

FÉDÉRATION PROTESTANTE DE FRANCE 

 

Paris, le 4 octobre 2000 

Le Président : 

Jean-Arnold de Clermont, Pasteur 

Monsieur et Madame J. Fontanieu 

8 rue Francois ler 92170 VANVES 

Madame, Monsieur,

 

Si j'ai tardé jusqu'à ce jour à répondre à votre lettre, c'est pour avoir attendu une rencontre du Bureau du CECEF (Conseil d'EgIises chrétiennes en France qui s1est tenue le 19 septembre dernier. Nous y avons parlé de votre lettre et envisagé la réponse à lui donner.  

L'actualité oecuménique donnait à votre première interpellation une acuité toute particulière :Comment, en effet, ne pas souligner que des documents comme "Dominus lesus" appellent de la part des responsables des Eglises une réaffirmation claire de leur engagement oecuménique. C'est du moins, la voix qu'ont fait entendre les représentants de la Fédération protestante de France au Bureau du CECEF. Je souhaite de tout coeur que les semaines qui viennent donnent à l'Eglise catholique en France l'occasion de le manifester. De la part de groupes et de particuliers, nous en recevons chaque jour le témoignage.  

Nous n'avons pas abordé votre deuxième interpellation sur la formation à l'oecuménisme. Croyez bien cependant qu'elle ne sera pas négligée. 

C'est votre troisième question concernant le premier dimanche de l'Avent qui a le plus retenu notre attention.

Il nous semble, en effet, qu'il nous faut vous adresser sans tarder une réponse sans ambiguïté. 

Il serait un peu facile de se contenter de vous dire que la compréhension des sacrements et du ministère qu'ont les protestants les conduisent à pratiquer l'hospitalité eucharistique. sans autre 1 Nous voulons autant que possible aller aussi loin que possible dans une réponse commune. Nous avons chargé les secrétaires du CECEF de vous la préparer dans les prochaines semaines. 

Je souhaite, pour ma part, qu'elle s'oriente vers l'accueil favorable de votre proposition, assortie les conditions particulières de chaque Eglise qui - si je ne m'avance pas trop - devrait dire que les unes comme les autres en offrant l'hospitalité eucharistique, n'en font pas un principe tenant à la seule mixité des foyers, mais doivent être attentives à l'engagement spirituel qu'elle suppose de la part de celles et ceux à qui elle est offerte. Enfin, Il semble clair que l'Eglise catholique ne peut passer par dessus la responsabilité locale des évêques qui. seuls, peuvent donner leur accord. 

Parallèlement, les commissions cecuméniques des Eglises devraient le plus tôt possible. à usage interne, se saisir de votre proposition concernant le dimanche de l'Avent. En résumé : une lettre officielle dans les.

prochaines semaines : l'information de tous concernant ce premier dimanche de l'Avent. 

Permettez-moi d'ajouter combien votre démarche me semble Importante dans le dialogue oecuménique :

elle le stimule ; nous interdit de nous enfermer dans nos habitudes. Je vous en remercie.

Avec mes messages bien fraternels. 

                                                                               

Jean-Arnold de Clermont 

47, rue de Clichy, 

75311 PARIS Cedex 09 

Téléphone : 01 44 53 47 00 

Télécopie : 01 48 74 66 31 

E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Vues : 3403