Imprimer
Catégorie : Prières et prédications
Affichages : 819

2006-01-22 Unité des chrétiens : « Un jour, nous serons tous « un » », affirme Benoît XVI

Ne jamais se lasser de demander le don de la pleine unité

 

ROME, Dimanche 22 janvier 2006 (ZENIT.org) – « Nous ne devons pas douter qu’un jour nous serons « un », a déclaré Benoît XVI après l’angélus de ce dimanche, place Saint-Pierre, rappelant l’importance de l’engagement œcuménique, et invitant à « ne jamais se lasser de demander le don de la pleine unité ».

Le pape a rappelé que cet angélus tombe au milieu de la prière pour l’unité des chrétiens.

Il soulignait d’autre part que le jour de la clôture de cette grande semaine sera publiée son encyclique « Deus Caritas est ».

Et le pape rappelait le thème de cette semaine en citant l’Evangile d’où il est tiré : « Là où deux ou trois sont réunis en mon nom je suis au milieu d’eux ».

Ces paroles, disait en substance le pape, inspirent la confiance et l’espérance. Ce sont des paroles qui « incitent les chrétiens à demander ensemble à Dieu cette unité plénière entre eux, pour laquelle le Christ lui-même, avec une profonde insistance, a prié le Père lors de la Dernière Cène ».

« On comprend bien alors, disait Benoît XVI, combien il est important pour nous chrétiens de demander le don de l’unité, avec persévérance et constance. Si nous le faisons avec foi, nous pouvons être certains que notre demande sera exaucée ».

Il ajoutait : « Nous ne savons pas comment, ni quand, parce qu’il ne nous revient pas de le savoir, mais nous ne devons pas douter qu’un jour nous serons « une seule chose », comme Jésus et le Père sont unis dans l’Esprit Saint ».

La prière pour l’unité, insistait le pape, « constitue l’âme du mouvement œcuménique, qui, grâce à Dieu, progresse dans le monde entier ».

« Les difficultés et les épreuves ne manquent pas », a observé le pape, mais même celles-ci « ne sont pas dépourvues d’utilité spirituelle ».

Il en donnait la raison : « Elles nous poussent à exercer la patience et la persévérance, et à grandir dans la charité fraternelle ».

A ce propos, le pape faisait allusion à sa première encyclique « Deus Caritas est » (« Dieu est Amour »), déjà présentée par lui mercredi dernier lors de l’audience générale (cf. Zenit, 18 janvier) et qui sera publiée et présentée à la presse au terme de cette semaine pour l’unité, mercredi prochain, 25 janvier, en la fête de la Conversion de Saint-Paul.

« Dieu est Amour, soulignait le pape, et c’est seulement en se convertissant à Lui, et en acceptant sa Parole que nous nous trouverons tous unis dans l’unique Corps mystique du Christ ».

Après l’angélus, il disait en français : « Mon salut va aussi à vous tous, pèlerins francophones. Au cours de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, je vous invite à prier pour que les fidèles du Christ fassent la volonté du Seigneur, qui veut rassembler tous ses disciples dans l’unité, afin qu’ils soient signe de l’unité trinitaire et de l’amour de Dieu. Avec ma Bénédiction ».

Le mercredi 25 janvier, le pape conclura la semaine de prière pour l’unité en présidant les vêpres en la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs en présence de représentants d’autres communautés chrétiennes.