Imprimer
Catégorie : Textes et documents fondamentaux
Affichages : 1893

Un Rassemblement mondial Du 24 au 28 juillet 1998 eut lieu dans les locaux du Conseil œcuménique des Eglises à Genève le premier Rassemblement mondial des foyers mixtes chrétiens (anglican - catholique, catholique - protestant, orthodoxe - protestant…).Venus d’une quinzaine de pays (y compris d’Irlande et de Croatie) et de trois continents (même d’Australie) des familles interconfessionnelles avec une trentaine d’enfants, ainsi que des prêtres et pasteurs - quelque deux cent personnes - ont vécu quatre jours de grâce : réflexion, dialogues, célébrations, détente…

1er objectif : découvrir le rôle du Conseil œcuménique des Eglises et du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens grâce à la participation des deux secrétaires de ces organismes : le pasteur luthérien allemand Konrad Raiser et notre compatriote français, Mgr Pierre Duprey de Rome.

2ème objectif : faire mieux connaissance les uns avec les autres pardessus les barrières des frontières et des océans : tous les ménages interconfessionnels connaissent des joies et des souffrances analogues, diversifiées cependant par les différents contextes culturels et ecclésiaux.

3ème objectif : rédiger en commun un message destiné à tous, présents et absents, ainsi qu’aux amis " extérieurs " au mouvement foyers mixtes, mais sensibles à la recherche de l’unité chrétienne. Le compte-rendu de ce Rassemblement est paru dans le n° 122 du bulletin "Foyers Mixtes " (2, place Gailleton 69002 LYON ; 50 FF franco ; CCP 6662 62 W LYON).

 

*2* Un Comité francophone permanent (CPF) 

   Le message final du Rassemblement a été diffusé largement en plusieurs langues. En ce qui concerne la France et la Suisse, un Comité francophone permanent (CPF), issu du

   Rassemblement , veille à le faire connaître. Ce Comité francophone permanent a, pour le moment, une double adresse : 

   Centre Saint Irénée 

   2, place Gailleton 

   F-69002 LYON 

   Tél : 04 78 38 05 07 

   Fax : 04 78 42 11 00    

   Il étudie la possibilité d’ouvrir un site Internet, et serait reconnaissant à ceux qui ont une expérience dans ce domaine de se faire connaître. Les objectifs de ce Comité francophone permanent sont plus vastes que la simple diffusion du Message du Rassemblement mondial. Il n’entend d’aucune manière se substituer aux responsables locaux, régionaux ou nationaux, qu’ils soient des foyers mixtes, des pasteurs ou des prêtres. Il souhaite cependant :  

   1°) aider à la coordination de l’ensemble du mouvement en zones francophones, principalement en France et en Suisse romande. 

   2°) approfondir les liens avec les organismes analogues des pays anglophones : Association of Interchurch Families (AIF) au Royaume Uni, American Association of Interchurch Families (AAIF) aux Etats-Unis, Canadian Association of Interchurch Families (CAIF) au Canada, et plus tard, avec des organismes germanophones encore à créer. 

   3°) collaborer au mouvement œcuménique et en particulier avec les deux organismes animateurs de ce mouvement au plan mondial (Conseil œcuménique des Eglises et Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens) : les foyers mixtes constituant un courant ou mouvement œcuménique international ne pourraient-ils pas trouver une place dans le Forum projeté à côté et indépendamment du COE ? Le principe de ce Forum a été adopté à la 8ème Assemblée du COE à Harareen décembre 1998, mais nul ne sait encore sous quelle forme ni quand il prendra naissance. Son objectif est en tout cas de permettre un dialogueœcuménique non seulement avec des Eglises non-membres du COE (par exemple, Eglise catholique et Eglises évangéliques), mais aussi avec d’autres organismes mondiaux d’esprit œcuménique dans la même s ituation que ces Eglises.  

        *3* Une lettre aux amis  

   La revue Foyers Mixtes assure depuis trente ans une large information pour le public de langue française. Il a paru utile de la compléter par une Lettre dont vous tenez le premier numéro. Elle  espère fournir deux ou trois fois par an une rapide information, non pas au niveau local, mais sur le plan national et international. Elle sera diffusée à tous les amis et amies, en particulier à des responsables d’Eglises et à des animateurs du mouvement œcuménique, qui souhaitent faire un " bout de chemin " en compagnie des familles interconfessionnelles dans le pèlerinage commun vers l’unité de tous les chrétiens.