Imprimer
Catégorie : Rome 2003
Affichages : 864

POURQUOI UN DEUXIEME RASSEMBLEMENT MONDIAL DE FOYERS MIXTES/INTERCHURCH FAMILIES/KONFESSIONSVERBINDENDER FAMILIEN/ FAMIGLIE MISTE INTERCONFESSIONALI ?

 

ET POURQUOI A ROME ? 

Genève - Rome 1998-2003 

1. Parce que le succès incontestable et incontesté du premier Rassemblement mondial (Genève 1998) nous encourage à poursuivre la route. 

2. Parce que dès Genève nous avons prévu que l’étape 1998 ne serait que la première d’une série : une bonne pédagogie exige des répétitions ou plutôt des reprises. 

3. L’équilibre dans le dialogue œcuménique demande qu’après avoir pris contact avec le Conseil Œcuménique des Eglises (COE), pôle mondial de l’œcuménisme pour les anglicans, les orthodoxes et les protestants, nous fassions de même avec l’autre pôle oecuménique mondial : le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens (CPPUC). 

Rome 2003 

1. Un premier objectif de Rome 2003 est de renouveler et d’intensifier les contacts entre foyers mixtes des différents espaces culturels, linguistiques, ecclésiaux. Nous sommes à la fois semblables et différents les uns des autres en particulier en raison des milieux diversifiés dans lesquels nous vivons. Il est donc fructueux de mettre nos expériences, les bonnes comme les moins bonnes, en commun et éventuellement de nous épauler mutuellement : quelle que soit la richesse des liens tissés par email, internet etc. rien ne vaut le « face à face » : le christianisme, disent à juste titre nos amis orthodoxes, est la religion des visages. 

2. Le deuxième objectif – à long terme le plus important – est d’approfondir les rapports réciproques entre les foyers mixtes ou les familles elles-mêmes et les organismes mondiaux chargés de promouvoir la réconciliation et l’unité des chrétiens : ces organismes ont bien besoin, aujourd’hui, d’être soutenus et stimulés. 

3. En 1998 des représentants du Conseil Œcuménique des Eglises et nous-même avons fait mutuellement connaissance. Il convient maintenant de faire de même avec le CPPUC, et c’est notre troisième objectif. Le comité de préparation (PREPROMA)va donc tout mettre en œuvre afin que non seulement nous puissions découvrir les rouages, récemment renouvelés, du CPPUC, mais encore que nous rencontrions et dialoguions avec l’équipe directrice de ce Conseil, son nouveau président, le Cardinal allemand Walter Kasper, et son nouveau secrétaire, l’évêque canadien Marc Ouellet.  

4. Comme à Genève, l’interprétation en plusieurs langues est prévue. La préparation est d’ores et déjà assurée par une équipe diversifiée, appelée PREPROMA composée de foyers mixtes, de pasteurs et de prêtres des mondes anglophone, francophone, germanophone et italophone. Leur première réunion a déjà eu lieu début juillet 2001 à Torre Pellice, près de Turin, en Italie.