Imprimer
Catégorie : Réunion
Affichages : 751

Le dernier week-end (7/8 décembre) 2002 consacré à la rencontre des correspondants de la revue Foyers Mixtes et au comité de rédaction de la revue a été formidable! C''était le premier pour nous, en tant que membre  du comité de rédaction.

L''organisation et la ponctualité ont permis de vivre beaucoup de choses pleinement.

 

La réunion du comité de rédaction a été l''occasion d''un brainstorming (excusez l''anglais ! ) fort intéressant sur la paroisse, en vue d''un futur numéro sur ce sujet : paroisse lieu du tout-venant et donc lieu d''Eglise et d''évangélisation d''un côté; paroisse communauté factice, inappropriée face à la mobilité actuelle, la diminution du nombre des prêtres (dans l''Eglise Catholique) d''un autre côté etc...Un bon numéro en perspective !

La rencontre avec les correspondants proprement dits de la revue a été pour nous jeune couple lyonnais foyers mixtes une ouverture vers les autres régions de France, la Suisse et l''Angleterre. 

La lecture des courriers envoyés par les correspondants qui n''avaient pu venir a permis d''être au courant de ce qui se vivait dans les autres régions, des difficultés comme des belles initiatives (les conférences sur Vatican II par exemple à Versailles). Dommage que l''intégralité des courriers n''ait pu être lue en revanche.

Et n''oublions pas Rome 2003 dont le contexte, les objectifs et un pré-déroulement nous ont été présentés.

Quelle joie d''apprendre que par exemple Gill Daudé, responsable à l''oecuménisme de l''Eglise réformée de France sera présent, parmi "les officiels". Espérons qu''ils seront nombreux de cette "catégorie" !

La rencontre avec M. Kinne, resp. de l''Eglise Réformée de Lyon et du Pasteur Michalot resp. à l''oecuménisme sur Lyon, en visite officielle au Centre St Irénée, témoignait d''une réelle volonté d''être à l''écoute de la base. Ils nous ont redit leur disponibilité pour nous rencontrer foyers mixtes et pour revenir au Centre St Irénée à une telle occasion.En revanche, ils nous ont paru éloignés du terrain, quand ils semblaint s''étonner de l''accueil méfiant ou réservés vis-à-vis des couples mixtes dans les paroisses protestantes ou en milieux protestants !

Il y a eu également le moment de l''Appel à la Paix dans le monde  place Bellecour, lancés par le G9 (7 confessions chrétiennes de Lyon + communauté Juive+communauté Musulmane), avec les prières des 3 enfants des 3 religions monothéistes, le moment de silence et l''intervention du sénateur-maire de Lyon G. Collomb.

Ce fut pour nous l''occasion de retrouver et de  faire plus connaissance avec une femme juive fort sympathique, rencontrée ponctuellement seulement auparavant à un guichet des Hospices civils de Lyon.

Après l''interconfessionnel, l''interreligieux!

Un bon repas au centre St Irénée confectionné à partir des spécialités régionales apportées par chacun a terminé la soirée comme il fallait (qu''il était bon le Saint-Joseph!).

Les correspondants étaient accueillis pour la nuit et le petit déjeuner du dimanche chez des foyers mixtes lyonnais, et ma foi, "les nôtres" étaient fort sympathiques !

Le dimanche, c''était une messe à la chapelle du centre qui commençait la journée.

Ensuite, la présentation des deux sites internet du Centre St Irénée a été faite par le frère F. Lemaître, avec leurs objectifs et leur fonctionnement. Il n''y a quasiment (!) pas eu de débats entre les modernes et les anciens, mais plutôt des échanges pour une bonne fonctionnalité et le développement de ces outils.

N''étant pourtant pas des fervents défenseurs ni des pro de l''Internet et autres Webmaster, nous trouvons en particulier l''idée d''un forum sur Internet très intéressante (échanges d''informations pratiques, par exemple pour un mariage, l''éducation des enfants...). Moyennant bien-sûr l''implication de foyers mixtes sur le Web pour enrichir le site d''infos pratiques, d''échanges, de faire-part d''événements oecuménques...

Et bien sûr Rome 2003 à nouveau pour finir : comment mobiliser les foyers mixtes ? comment récolter des fonds pour diminuer les coûts de participation ? la spontanéité finale attendue des Français par rapport à la précocité des Britanniques pour les inscriptions à Rome...

Il nous fallait donc bien finir par un repas italien à Lyon avant de se quitter.

Lucile et Sébastien Dumont 

Foyer mixte lyonnais avec leurs enfants Alice et Elie