Imprimer
Catégorie : Le Rocheton 2000
Affichages : 801

 

RENCONTRE DES FOYERS INTERCONFESSIONNELS FRANCOPHONES  

Le Rocheton. 6 et 7 mai 2000 

Thème : « Dans la Maison de mon Père, il y a beaucoup de demeures »(Jn, 14,2). 

Peurs et joies des différences.  

 

Rassemblés en nombre les 6 et 7 mai 2000 près de Melun, les foyers mixtes (catholiques-protestants)

francophones souhaitent appeler l’attention des responsables catholiques et protestantes sur trois points :

 

1/ Redire en ce contexte contemporain de déchristianisation, l’enjeu essentiel que représente l’unité des

chrétiens. Il ne s’agit nullement d’un vœu pieux, mais d’une ardente obligation de tous les membres du

même corps, celui du Christ, en travaillant concrètement, par le dialogue et les actions concertées, à la

manifestation visible de cette unité à laquelle le Seigneur ne cesse de nous appeler.

Cette unité est en marche. Elle s’appuie sur les forces vives des églises. Elle interpelle chacun d’entre nous.

 

2/ Dans cet esprit, les foyers mixtes insistent auprès des responsables catholiques et protestantes sur la

nécessité de veiller à renforcer dès aujourd’hui la formation à l’œcuménisme des futurs prêtres et pasteurs.

 

3/ Dès son annonce en 1994, le pape Jean-Paul II a précisé : « L’objectif du Jubilé est le renforcement de la

foi et du témoignage des chrétiens ». C’est en communion avec cet esprit que les foyers mixtes aimeraient

manifester leur souci d’unité et de partage, grâce à un accueil eucharistique réciproque pour eux tous, un

dimanche de cette année jubilaire.  

Ce témoignage pourrait prendre place, dans toute la France, au cours de l’office dominical du 1er dimanche

de l’Avent 2000, placé sous le signe de l’attente du Christ venu réconcilier ses enfants dispersés. 

Ce jour-là, les couples mixtes de chaque paroisse pourraient rendre compte de leur expérience et participer à

la Prière Universelle. Ils seraient accueillis publiquement et solennellement à participer ensemble à

l’Eucharistie.  

Cela permettrait à la communauté toute entière de s’associer pleinement à ce qui est déjà la pratique de

quelques uns d’entre nous, dans l’esprit de la Note de la Commission épiscopale pour l’Unité des Chrétiens

(en date du14 mars 1983) concernant l’hospitalité eucharistique. 

Nous souhaitons donc être invités par nos églises à témoigner, devant les communautés rassemblées, de

l’expérience d’unité de l’Eglise que nous vivons, dans la durée, à travers la réalité quotidienne de notre vie

spirituelle de couple.