Imprimer
Catégorie : Pour les jeunes
Affichages : 991

Ce texte a été rédigé à partir des réponses faites par des foyers mixtes de différents pays (France, Suisse, Grande Bretagne, Irlande, etc..) à l’occasion de la 1ère rencontre internationale de Foyers Mixtes qui a eu lieu à Genève en 1998.

C'est une chance, une bénédiction, une grande richesse d'être Foyer Mixte, c’est à dire de provenir de deux confessions chrétiennes différentes (en France, généralement catholique et protestante).

C'est une occasion d'enrichissement et d'approfondissement de sa foi. Mais c'est également un chemin difficile, un "challenge" qu'il faut résoudre soi-même (à deux).

Pour aller au-delà des différences, parlez ensemble, écoutez l'autre, respectez les convictions de l'autre.

N'essayez pas de convertir l’autre, mais vous-même, n'abandonnez pas non plus votre propre foi, et surtout, priez ensemble

Tout ne sera pas simple dès le premier jour, ce sera un chemin sur lequel vous vous enrichirez sans cesse de vos différences.

N'écoutez pas toujours les conseils des uns ou des autres (famille ou églises). N'écoutez pas ceux qui parlent seulement de règles et d'interdits. Poussez les règles jusqu'à leurs limites et parfois, allez au-delà des règles.

Trouvez une paroisse (deux paroisses) où vous serez bien accueillis (sinon, changez de paroisse !). Et là, participez aux activités des 2 églises. N'allez jamais seul à l'église, au temple.

Discutez avec d'autres Foyers Mixtes, participez à des groupes de Foyers Mixtes.

Faites d'abord ce que vous jugez important pour votre couple, pas pour les églises ou pour les autres. Prenez des risques. Agissez selon vos convictions. 

Aimez-vous par dessus tout, soyez chrétiens avant d'appartenir à une confession et Dieu pourvoira au reste.