Imprimer
Catégorie : Pour les jeunes
Affichages : 1956

Des gens bien intentionnés vous ont peut-être dit : 

- vivre à deux ne va déjà pas de soi: ce n'est pas la peine de multiplier les difficultés. 

- d'ici deux ans, vous allez vous jeter votre protestantisme et votre catholicisme à la figure! 

 

Nous pouvons vous assurer que ce n’est pas vrai, que ce n'est pas une fatalité, mais bien plutôt une richesse! 

- A l'occasion de votre mariage, vous avez peut-être pris conscience l'un et l'autre de la dimension particulière de votre héritage spirituel et confessionnel, de sa différence avec celui de votre conjoint. Et pourtant, vous trouvez peut-être difficile d'aller au-delà des clichés. Qu'est-ce qui réellement sépare vos églises respectives, et qu'est-ce qui les unit ? 

Nous pouvons vous aider, 

- En tant que Foyers Mixtes, nous avons une vocation particulière à assumer, vocation qui fait de nous des vecteurs d'unité. 

- Nous sommes là pour autre chose que nous regarder les uns les autres : nous sommes là pour nous aimer. 

Vous pouvez nous aider. 

Ensemble, nous pourrons affirmer cette vocation, 

- Dans la fidélité par rapport à nos églises respectives, et sans courir le risque de créer une "troisième voie", qui ne soit plus ni d'un côté ni de l'autre. 

- Dans la fidélité par rapport au Christ, notre unique sauveur. 

- En agissant, en portant témoignage, en échangeant informations et expériences. 

Vous avez des choix à faire face à vos engagements. 

Vous avez le choix : 

- Ou vous ne parlez plus jamais de religion

- Ou l'un de vous se convertit à la confession de l'autre

- Ou vous vivez votre mixité comme un sujet de discorde permanente

- Ou vous relevez le défi... et pourquoi pas avec nous ! 

Vous avez pris des engagements

- Au niveau de votre vie de couple

- Au niveau de l'éducation de vos enfants

Vivre ces engagements vous conduira à vous poser des questions. 

- Ensemble nous pouvons cheminer pour sinon les résoudre, du moins leur trouver des réponses pratiques. 

- Ensemble, nous pouvons nous entraider pour vivre et approfondir notre foi commune

-Ensemble, nous pourrons donner un caractère concret à ces engagements. 

Nous vous accueillons pour venir vivre quelque chose en commun avec votre conjoint, dans le ; domaine de la foi

Nous avons une histoire :

Au départ : 

- Au départ, il y a chacun d'entre nous, avec sa foi, ses engagements personnels, sa propre compréhension de sa confession. 

- Ce n'est pas dans le but de former un foyer mixte que nous nous sommes mariés. Mais après nous être rencontrés et engagés l'un envers l'autre, nous nous sommes découverts Foyer Mixte. 

- Nous avons souhaité vivre pleinement notre foi dans ce nouveau contexte. Alors se sont posées à nous toute une série de. questions. 

Ce que nous avons découvert ensemble :

- En mettant en commun nos expériences et nos interrogations, nous pouvons témoigner, partager, avancer. 

- Nous avons appris beaucoup sur nos confessions respectives, sur notre propre foi, sur les richesses des autres confessions, des autres formes de pratique, de spiritualité. Cela nous a souvent conduit à prendre des engagements individuels dans nos propres paroisses. 

- Portés par le groupe, nous avons, en conscience, fait le choix de résoudre pour nous-mêmes des problèmes concrets, comme la participation commune au repas du Seigneur, notre pratique sacramentelle et liturgique, etc, en communion avec les dispositions de nos églises. 

Ce que nos enfants nous ont appris :

- Beaucoup d'entre nous ont des enfants. A leur propos, se sont posées de nombreuses questions, touchant aux sacrements (baptême, communion, confirmation), à l'éveil à la foi, etc. Nous avons trouvé des solutions, parfois différentes, à ces questions. Mais savoir ce qui était possible, pouvoir organiser des célébrations communes, partager nos expériences, se savoir soutenus, nous a toujours portés. 

Ce qu'ensemble nous avons appris :

- Nous avons appris beaucoup dans le domaine de la théologie et de l'Eglise, mais toujours de façon concrète, et à partir de problèmes bien réels. La théologie est quelque chose se qui s'est développée en chacun d'entre nous par la découverte et le dialogue. 

- Nous avons appris qu'il est dangereux de chercher à figer des conclusions de manière trop définitive. 

C'est pour cela qu'il est important de se retrouver en groupe et d’échanger, de vivre et de témoigner. 

- Nous avons retenu qu'il faut questionner l'autre et parler de soi-même. 

Continuons à construire ensemble cette histoire

- Notre groupe ne peut vivre que s'il se renouvelle

- L'arrivée de nouveaux venus nous conduit régulièrement à nous reposer des questions de base. Mais c'est une occasion de partage et d'échanges. Et il est toujours bon de reprendre contact avec les problèmes les plus concrets, et de bénéficier de l'enthousiasme des plus jeunes. 

-Il y a une grande diversité dans les expériences individuelles et paroissiales. 

Et, il faut bien le dire, en matière d"œcuménisme, aujourd'hui, peu nombreuses sont les choses qui sont réellement acquises une fois pour toutes. 

Nous avons un combat à mener ensemble :

- Jusqu'ici, notre groupe a bénéficié d'un accueil exceptionnel de la part de ses ministres, dont le charisme personnel a porté le groupe très fortement, et de la part des paroisses d'accueil, dont nous sommes l'un des groupes actifs. 

- Mais rien n'est jamais acquis définitivement dans ce domaine. Les paroisses et les équipes pastorales se renouvellent régulièrement, et il faut reconstruire. Pour certains, Vatican II est déjà bien loin. 

 Venez avec nous construire votre groupe. 

----------------------------------------

Vocabulaire de base : 

- Nous partageons tous la même religion : la religion Chrétienne. 

- Nous confessons personnellement cette religion différemment selon les différentes confessions auxquelles nous appartenons : Catholique, réformée, luthérienne, orthodoxe, etc. 

Nous avons très rapidement appris que l'usage de ces termes n'était pas neutre.